Documents pour «Mémoire»

Sortie de la violence, construction de la paix et mémoire historique | Question sociale, créations culturelles

Luis OSPINA

43min35

Un an après l’accord de paix entre le gouvernement colombien et les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie), ce colloque se propose de croiser des expériences de post-conflit en Colombie, ailleurs en Amérique latine et dans d’autres régions du monde. Il s’intéressera principalement aux processus de paix et à leurs suites, à l’émergence de nouvelles violences, à la question de la justice transitionnelle, aux mouvements sociaux et aux créations culturelles liées à la sortie de la violence, aux relations entre mémoire et Histoire. Ce colloque, organisé par la chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine, le Centro Nacional de Memoria Histórica de Colombia et la Plateforme Violence et sortie de la violence, s’inscrit dans le cadre de l’année France-Colombie. Il poursuit des échanges et une réflexion sur les mêmes thèmes initiés lors d’un colloque à Bogotá en juin 2017. Question sociale, créations culturelles | Yvon Le Bot, CEM-FMSH « Antigone en Colombie »  | Jacobo Grajales, Université de Lille 3 « Les terres de la paix. Politiques foncières et sortie de conflit en Colombie » | William Ospina, écrivain « Enjeux sociaux et culturels de la paix »

Sortie de la violence, construction de la paix et mémoire historique | Processus mémoriels 1

45min27

Un an après l’accord de paix entre le gouvernement colombien et les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie), ce colloque se propose de croiser des expériences de post-conflit en Colombie, ailleurs en Amérique latine et dans d’autres régions du monde. Il s’intéressera principalement aux processus de paix et à leurs suites, à l’émergence de nouvelles violences, à la question de la justice transitionnelle, aux mouvements sociaux et aux créations culturelles liées à la sortie de la violence, aux relations entre mémoire et Histoire. Ce colloque, organisé par la chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine, le Centro Nacional de Memoria Histórica de Colombia et la Plateforme Violence et sortie de la violence, s’inscrit dans le cadre de l’année France-Colombie. Il poursuit des échanges et une réflexion sur les mêmes thèmes initiés lors d’un colloque à Bogotá en juin 2017. Processus mémoriels I | Maria Emma Wills, CNMH « La pedagogía de la memoria histórica. Desafíos de un proceso inconcluso » | Julie Lavielle, Université Paris Nanterre, ISP « À quoi servent les politiques de mémoire en Colombie ? Le cas de Medellín »

Sortie de la violence, construction de la paix et mémoire historique | Justice transitionnelle et procès

Elisabeth CLAVERIE

1h07min52

Un an après l’accord de paix entre le gouvernement colombien et les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie), ce colloque se propose de croiser des expériences de post-conflit en Colombie, ailleurs en Amérique latine et dans d’autres régions du monde. Il s’intéressera principalement aux processus de paix et à leurs suites, à l’émergence de nouvelles violences, à la question de la justice transitionnelle, aux mouvements sociaux et aux créations culturelles liées à la sortie de la violence, aux relations entre mémoire et Histoire. Ce colloque, organisé par la chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine, le Centro Nacional de Memoria Histórica de Colombia et la Plateforme Violence et sortie de la violence, s’inscrit dans le cadre de l’année France-Colombie. Il poursuit des échanges et une réflexion sur les mêmes thèmes initiés lors d’un colloque à Bogotá en juin 2017. Justice transitionnelle et procès | Elisabeth Claverie, Université Paris Nanterre, ISP « Lutte contre l’impunité vs amnistie en Ouganda. Le cas de Lord Resistance Army » | Marie-Christine Doran, Université d’Ottawa, « Justice transitionnelle et résurgence de la violence » | Sophie Daviaud, Sciences po - Aix « Procès et reconstruction de la mémoire historique de la violence en Colombie »

Sortie de la violence, construction de la paix et mémoire historique | Processus mémoriels II

Henri ROUSSO

31min48

Un an après l’accord de paix entre le gouvernement colombien et les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie), ce colloque se propose de croiser des expériences de post-conflit en Colombie, ailleurs en Amérique latine et dans d’autres régions du monde. Il s’intéressera principalement aux processus de paix et à leurs suites, à l’émergence de nouvelles violences, à la question de la justice transitionnelle, aux mouvements sociaux et aux créations culturelles liées à la sortie de la violence, aux relations entre mémoire et Histoire. Ce colloque, organisé par la chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine, le Centro Nacional de Memoria Histórica de Colombia et la Plateforme Violence et sortie de la violence, s’inscrit dans le cadre de l’année France-Colombie. Il poursuit des échanges et une réflexion sur les mêmes thèmes initiés lors d’un colloque à Bogotá en juin 2017. Processus mémoriels II | Henry Rousso, Institut d’histoire du temps présent, CNRS « Peut-on parler d’une mondialisation de la mémoire ? »

Sortie de la violence, construction de la paix et mémoire historique | Négociations, accords, processus politiques II

1h23min06

Un an après l’accord de paix entre le gouvernement colombien et les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie), ce colloque se propose de croiser des expériences de post-conflit en Colombie, ailleurs en Amérique latine et dans d’autres régions du monde.

Il s’intéressera principalement aux processus de paix et à leurs suites, à l’émergence de nouvelles violences, à la question de la justice transitionnelle, aux mouvements sociaux et aux créations culturelles liées à la sortie de la violence, aux relations entre mémoire et Histoire.

Ce colloque, organisé par la chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine, le Centro Nacional de Memoria Histórica de Colombia et la Plateforme Violence et sortie de la violence, s’inscrit dans le cadre de l’année France-Colombie. Il poursuit des échanges et une réflexion sur les mêmes thèmes initiés lors d’un colloque à Bogotá en juin 2017.
Négociations, accords, processus politiques II

| Yezid Arteta, Universidad Autónoma de Barcelona, ancien commandant des Farc
« FARC y ELN: Cierre del ciclo de la lucha armada en América latina »

 | Olga Lucia González, Université Paris-Diderot, URMIS
« Emergence et défis de la question du genre dans le processus de paix »

| David Garibay, Université Lumière Lyon 2, Triangle
« Le processus de paix avec les FARC au regard du bilan des processus de paix en Amérique centrale »

| Gorka Landaburu, Cambio 16
« De la violencia a la convivencia hasta la reconciliación »

Sortie de la violence, construction de la paix et mémoire historique | Nouvelles violences

39min23

Un an après l’accord de paix entre le gouvernement colombien et les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie), ce colloque se propose de croiser des expériences de post-conflit en Colombie, ailleurs en Amérique latine et dans d’autres régions du monde. Il s’intéressera principalement aux processus de paix et à leurs suites, à l’émergence de nouvelles violences, à la question de la justice transitionnelle, aux mouvements sociaux et aux créations culturelles liées à la sortie de la violence, aux relations entre mémoire et Histoire. Ce colloque, organisé par la chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine, le Centro Nacional de Memoria Histórica de Colombia et la Plateforme Violence et sortie de la violence, s’inscrit dans le cadre de l’année France-Colombie. Il poursuit des échanges et une réflexion sur les mêmes thèmes initiés lors d’un colloque à Bogotá en juin 2017. Nouvelles violences | Luis López, Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris la Villette « La disparition forcée au Mexique. Une forme extrême de violence contre la société » | Antimo Farro, Sapienza Universitá di Roma « Violence en col blanc »

Sortie de la violence, construction de la paix et mémoire historique | Négociations, accords, processus politiques 1

1h26min11

Un an après l’accord de paix entre le gouvernement colombien et les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie), ce colloque se propose de croiser des expériences de post-conflit en Colombie, ailleurs en Amérique latine et dans d’autres régions du monde. Il s’intéressera principalement aux processus de paix et à leurs suites, à l’émergence de nouvelles violences, à la question de la justice transitionnelle, aux mouvements sociaux et aux créations culturelles liées à la sortie de la violence, aux relations entre mémoire et Histoire. Ce colloque, organisé par la chaire Destins mondiaux de l'Amérique latine, le Centro Nacional de Memoria Histórica de Colombia et la Plateforme Violence et sortie de la violence, s’inscrit dans le cadre de l’année France-Colombie. Il poursuit des échanges et une réflexion sur les mêmes thèmes initiés lors d’un colloque à Bogotá en juin 2017. Négociations, accords, processus politiques I | Andrés Suarez, CNMH « Paz esquiva: Polarización política y sociedad dubitativa » | Eduardo Pizarro, ancien ambassadeur de Colombie aux Pays-Bas « Las Fuerzas Militares: de opositores radicales a actores fundamentales de la paz » | Daniel Pécaut, EHESS « Carence de la symbolique nationale, fragmentation des formes de pouvoir et lectures de la temporalité dans le contexte des phénomènes de violence en Colombie » | Jean-Marc Laforêt, ancien ambassadeur de France en Colombie

Les cent et une nuits de Simon Cinéma

Agnès Varda

1h45min09

Monsieur Cinéma est presque centenaire. Ex-acteur, producteur et réalisateur, il croit être le cinéma à lui tout seul et vit dans un château-musée avec son majordome, Firmin. Il perd la boule et embrouille tout. Il engage alors une jeune cinéphile pour faire faire de l'aérobic à sa mémoire qui flanche. De nombreux visiteurs, des stars et un groupe de jeunes animent sa vieillesse confuse et heureuse. Les jeunes voudraient sa fortune pour "faire du cinéma".

2017 - Comprendre le cerveau et son vieillissement

1h47min43

« COMPRENDRE LE CERVEAU ET SON VIEILLISSEMENT NORMAL ET PATHOLOGIQUE » une conférence avec Florence Pasquier et Luc Buée Florence Pasquier est PU-PH, responsable du Centre Mémoire de ressources et de recherches au CHU de Lille, qui est aussi centre de référence national pour les Alzheimer jeunes. Elle est reconnue mondialement pour ses travaux sur la mémoire dans la maladie d’Alzheimer et les dégénérescences fronto-temporales. Elle coordonne à Lille le LiCEND, un des sept centres d’excellence français sur les maladies neurodégénératives et elle est vice-présidente de la commission scientifique spécialisée de l’Inserm en Neurosciences. Florence Pasquier parlera des nouvelles données sur la maladie d’Alzheimer, qui se développe dans le cerveau bien avant d’en ressentir les premiers symptômes, ce qui ouvre une large fenêtre thérapeutique, et soulève des questions éthiques mais aussi beaucoup d’espoir. Elle abordera les facteurs de risque et la prévention, ainsi que les mesures d’accompagnement mises en oeuvre par les différents plans gouvernementaux. Luc Buée est directeur de recherches au CNRS, Directeur du Centre de Recherches Jean-Pierre Aubert et responsable de l’équipe “Alzheimer & Tauopathies” à l’Université de Lille. Les travaux qu’il mène depuis 25 ans sur la physiopathologie de la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées lui ont valu une reconnaissance internationale indiscutable. Son groupe est une des unités fondatrices du laboratoire d’excellence DISTALZ sur la maladie d’Alzheimer et du centre d’excellence sur les maladies neurodégénératives de Lille (LiCEND). Luc Buée est vice-présidentde la Société française des Neurosciences. Luc Buée nous parlera du cerveau : son fonctionnement, ses particularités et son exploration. Il nous expliquera comment les progrès scientifiques ont permis de mieux comprendre le cerveau et ses pathologies. Il terminera son intervention sur l’exemple de la maladie d’Alzheimer et comment cette dernière affecte le fonctionnement du cerveau.

Matrice Edito

04min11

Est-il possible de comprendre ce qui se passe dans la Mémoire collective si l'on ne prend pas en compte ce qui se passe dans le cerveau des individus ? Comment fonctionnent alors les dynamiques cérébrales de la Mémoire ? Inversement, est-il possible de comprendre ce qui se passe dans le cerveau si l'on ne prend pas en compte l'input du social ? Denis Peschanski, directeur scientifique de la plateforme MATRICE (plateforme technologique incluant 24 partenaires visant à mieux comprendre l'interraction entre Mémoire individuelle et Mémoire collective) vous invite à suivre l'avancement de ce grand équipement, en consultant notamment régulièrement le site : http://www.matricememory.fr

Histoire et conflits de mémoire en Espagne

42min47

A la mort de Franco, en 1975, le régime espagnol a évolué vers une démocratie au cours d'une transition qui a été "pactée" entre le secteur réformiste du régime franquiste et les forces d'opposition, si fait qu'il n'y a pas eu de rupture formelle avec le régime franquiste ni de justice transitionnelle (loi d'Amnistie en 1977). L'histoire espagnole a été, depuis la fin des années 1990, le cadre de fortes mobilisations en faveur  de ce que les espagnoles ont appelé "la récupération de la Mémoire Historique".

A l'occasion de la parution du numéro de la revue XXe siècle (Presses de Sciences Po, 2015), deux historiennes, Charlotte Vorms et Elodie Richard, présentent les effets que ce mouvement mémoriel espagnol a pu avoir sur le travail des historiens ou sur l'histoire européenne des dictatures, et comment, auparavant, la politique mémorielle franquiste a entretenu et aggravé une Mémoire divisée. Le discours public, au cours de la transition démocratique, présentant la guerre civile comme une "guerre fratricide" sur laquelle on ne souhaite pas revenir est également analysé. Les historiennes retracent comment a évolué le regard historique sur la période de la guerre et de la dictature franquiste, quel impact réciproque cela a pu avoir (en terme de lois, d’Amnistie ou de procès) vis à vis des dictatures de l'Amérique du sud.

Juger, après le régime Khmers rouges (2)

32min38

Marcel Lemonde, ancien juge d'instruction aux chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC), aborde la première partie de son récit, après l'introduction (film1). Présentation du fonctionnement du tribunal et de sa mise en place en 2006. Circonstances du procès de Duch (responsable du centre de torture S21, et de milliers de morts) pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre, etc.    Procès de Duch instruit en un an, environ, en août 20018. Procès de Nuon Chea, Ieng Sary, Khieu Samphan et Ieng Thirith dans un 2ème temps, ces quatres hauts dirigeants kmmers étaient accusés de crime contre l'humanité, crimes de guerre et génocides visant deux catégories de population : - les chams (minorité musulmane cambodgienne) - les vietnamiens vivant au Cambodge Le procès était en cours lors du tournage de cette vidéo.   Cette vidéo a été réalisée à l'occasion de la 50ème séance du séminaire public de recherche "Enfermements, justice et Libertés", le 19 février 2013 (Séminaire indisciplinaire sous la direction scientifique de Pierre-Victor Tournier), où Marcel Lemonde était le conférencier. Filmé au CHS - Montage documentaire